Trucs & Astuces: Photographie culinaire

Photographie

Trucs & Astuces : Photographie culinaire

 La photographie culinaire ne s’improvise pas sur un coup de tête. Elle demande beaucoup de réflexion avant de se lancer.

En effet, vous devez vous adapter au produit à photographier. Illustrer une tablette de chocolat brut ne demandera pas du tout le même travail qu’une assiette de bœuf bourguignon. 

Déterminez donc en amont vos limites en terme de création : êtes-vous prêt à cuisiner entièrement un produit ? Souhaitez-vous également proposer des services en création de recette ? Ou, au contraire, souhaitez-vous simplement mettre en avant des produits culinaires bruts sans avoir à les cuisiner ?

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de cuisiner vous même un produit, vous pouvez vous entourer d’une personne spécialisée sur le sujet (chef cuisiner ou styliste culinaire par exemple)

 Vos limites définies, pensez maintenant aux contraintes et univers du produit/recette à photographier. Par exemple, un produit congelé n’aura pas le même aspect qu’un produit frais. Il faut impérativement s’adapter et penser au rendu final. Pour cela, définir une ligne artistique (ou s’imprégner de celle déjà existante de vos clients) , vous aidera grandement. Toute la composition doit être clairement définit avant la validation d’un devis. Vous risquerez d’omettre du temps de travail.

Une fois cette direction artistique validée (ex : mise en scène minimaliste, campagnarde, vintage etc.) partez maintenant à la recherche des éléments de décorations dont vous aurez besoin.

 

Premier outil essentiel : Le fond !

 

Vous pouvez soit utiliser ce que vous avez chez vous (table en bois, marbre, nappe blanche ou autre) soit acheter des fonds spéciaux pour la photographie. Prenant très peu de place et pouvant être changés à l’infini, c’est une solution idéale pour les photographes professionnels.

Voici une entreprise spécialisée dans la création de fond pour la photographie culinaire : Pastry and travel

 

Le fond validé il faut maintenant réfléchir aux petits accessoires déco’ :

 

  • Quel type d’assiette, de couvert, de verre ?
  • Quel élément de cuisine à ajouter ? (bâton de cannelle, coriandre, miette de pain etc)
  • Vais-je ajouter du linge de table ? Si oui, quel style ? (Serviette en lin, torchon à carreau etc)

Chaque élément sélectionné a son importance.

 

 

Pensez ensuite à la lumière :

Vous pouvez, par exemple, assumer un côté très naturel avec un shooting en extérieur ou proche d’une fenêtre afin de profiter de la lumière du soleil. Pour un travail de lumière plus complexe, optez plutôt pour des spotlight.

La lumière définit directement l’ambiance d’une photographie culinaire :

– Jouer avec le clair-obscur vous offrira un côté vintage, mystérieux, maison de campagne.

– Profiter du soleil vous offrira une ambiance chaude, conviviale et nature.

– Avoir une lumière bien diffuse qui éclaire votre scène de la même façon, vous offrira un aspect très « corporate » et publicitaire. 

 

L’ambiance lumineuse validée vous n’avez plus qu’à passer à la composition.

Assemblez vos différents éléments, regardez plusieurs fois la scène à travers votre appareil photo et modifiez-la jusqu’à ce que vous trouviez la composition idéale.

Pensez bien lors de la prise de vue, au choix de votre ouverture. Souhaitez-vous un beau bookeh ? ou, au contraire, que tous vos éléments soient nets ?

Ensuite, vous n’avez plus qu’à passer au post-traitement. C’est là que vous affirmerez encore plus votre ligne artistique.

Une ambiance vintage ? Apportez un peu de voile, pourquoi du grain.
Une ambiance minimaliste ? Focalisez-vous encore plus sur votre élément central. Apportez toute la lumière et les couleurs sur celui-ci
Une ambiance estivale ? Augmentez vos tons clairs, apportez de la chaleur avec la balance des blancs…

Bref amusez-vous et assumez votre style !

Photographe culinaire – Agence Créative – Photographe – Vidéaste – Réalisateur – Direction Artistique